Histoires

TagadaH

Le gîte aux idées larges ;o)

Les nouvelles

Une brique dans le ventre est passée par là!

Rendez-vous sur la page

http://www.rtbf.be/video/detail_une-brique-dans-le-ventre?id=1853239.

On se dévoile après 3 minutes!

Bonne découverte :oD

 

 

Certification éléctrique remportée haut la main par Fernand qui a imaginé, planifié et monté l'ensemble de l'installation.

La sécurité est donc totallement assurée!

 

 

La demande de certifiction au Commissariat général au Tourisme de la Région wallonne est en cours.

Le gîte devrait remporter ses trois épis.

 

Gîtes TagadaH et HopelaH

Ann-Françoise et Fernand Collart

Rue de l'Abbaye 16 - 5336 Courière

hopelah@netcourrier.com

+32 (0)498 58 54 94

Les petites histoires

Re-Use, Re-Store et Re-Think,

de quoi s'amuser en donnant une nouvelle vie à des objets et matériaux voués à l'oubli.

 

Dans une volonté de non-gaspillage des ressources alliée à l'intérêt des choses du passé, nous avons mis toute notre énergie à trouver des matériaux et des objets ayant perdu, aux yeux de leur propriétaires, leur intérêt.

Ainsi, nous avons couru les couloirs de la Ravik Boutik à Namur, des sites et magasins de seconde main et les ventes aux enchères.

Les objets ramenés, parfois détournés mais toujours intégrés, ont trouvé place aux côté d'éléments neufs.

L'ensemble s'accorde à merveille pour faire cohabiter l'ancien revisité et le nouveau.

Sur cette page, nous détaillerons certaines des histoires des éléments présents dans le gîte.

Bonne découverte

L'escalier

Mieux vaut prendre un coup de jeune

qu'un coup de vieux!

 

Il était bien vieux, l'escalier.

Il ne collait plus avec la nouvelle déco de la maison, depuis que ses nouveaux propriétaires l'avaient investie.

Alors, il fut démonté et remplacé par un jeunot aux idées bien modernes.

Qu'à cela ne tienne, son grand âge ira à merveille avec les vieilles poutres de la grange abritant le gîte.

 

Il faut le voir, l'escalier, travail d'un artisan patient.

Chacune de ses marches est numérotée en chiffre romain. Et heureusement qu'elles sont numérotées, il n'y en a pas deux les mêmes. Il est quart tournant, mais en empruntant un chemin légèrement arqué.

De gros bras, une bonne remorque, un bon gros ponçage (et ne pas oublier les coins, s'il vous plaît) le tout assorti d'un traitement et le voilà prêt à reprendre le collier.

 

Il avait vécu, l'escalier, son bois avait bien travaillé, s'était fendu par endroit et, pour rendre l'atmosphère du fantôme de minuit... il craquait sous les pas.

Pas grave, un nettoyage des fentes et fissures, un bon mélange de colle et de sciure provenant de son bois, un renforcement des planches par le dessous et il retrouva son air de jeune fille.

Si tant est qu'un escalier puisse avoir un air de jeune fille...

 

Le voilà posé, l'escalier, tout fier, il nous a permis de troquer l'échelle contre un mode d'ascension plus aisé.

Aisé, aisé... il faut tout de même une rampe. Et pour ne rien laisser au rebut, les morceaux de poutre de la charpente qui ont dû être démontés se virent rabotés, dérochés et poncés pour donner les parties verticales.

 

Elles furent placées et fixées de main de maître par Papy qui, n'aimant pas voir ces "trous avec les grosses vis" a sculpté des "clous de bois". Il les a fiché dans les sus-mentionnés trous avant de les couper pour finalement les poncer à fleur de chaque poutre.

Ainsi, chacune de ces parties verticales s'est vue reliée aux autres par des tubes métalliques en provenance directe du fabriquant.

 

A part les parties métalliques... tout est de la récup'

 

Les chaises

D'anciennes chaises toutes brunes, elles sont devenues support des héros de bande dessinée belge.

 

Elles étaient en piteux état, les chaises toutes brunies de vernis. Qu'à cela ne tienne, un bon décapage, un ponçage, de l'huile de bras et on avait retrouvé leur couleur naturelle. Juste encore un petit effort pour resserer quelques vis et ainsi fixer l'une ou l'autre pièce.

S'en suivit un passage au primaire puis deux ou trois, sur les zones fort utilisées, de couleur.

 

Les héros firent leur apparition peu après.

Issus d'ancien hebomadaires TINTIN, Alix, Blake et Mortimer, Michel Vaillant, Chick Bill, Tintin... vinrent se coller au dossier, côté verso, pour faire étalage de leurs aventures.

 

Il n'en fallut pas plus pour que Folisabelle s'arme de ses couleurs pour mettre le nom de chacun d'eux sur la partie recto du dossier.

 

Des chaises pour nos héros de BD!

Et confortables, avec ça!

Elles n'attendent que vous pour y prendre place et s'attabler autour d'un bon repas.

 

 

La lampe de la cuisine

Une lampe toute simple reprenant le prénom de chacune des personnes qui ont mis la main à la pâte

 

Et pour sa réalisation, rien de plus simple : un marqueur indélébile ett un abaj-jour de type plastique, le tout assorti d'une liste de prénoms et de votre plus belle écriture et le tour est joué!